11 mai 2013

Shanghai how to do No.1 - Un toit sur la tête !

Mise à jour article juillet 2014

Parce que nous avons tous besoin d'aide à notre arrivée dans une nouvelle ville dans laquelle nous n'avons pas immédiatement les repères nécessaires, voici une série d'articles concoctée pour vous d'après notre expérience perso sur le terrain !
Notre vie depuis un an à Shanghai m'a beaucoup inspiré et permis de détailler au maximum les différents thèmes abordés ! Se créer un quotidien ici n'a pas été si difficile finalement, après quelques moments d’errances les choses se sont rapidement misent en place ... bien que, même après un an, nous vivions toujours de grands moments de solitude !

J'ai choisi de commencer par les logements, sachant que nous sommes nous-même en ce moment à la recherche d'un nouvel appartement par la force des choses !
Les loyers en Chine ne sont pas "bas" contrairement à ce qu’on pourrait croire. Il semblerait, de plus, qu’en tant que 外国人 waiguoren (étranger), les proprios aient tendance à l’augmenter spécialement pour nous ! C’est comme ca.

Si vous n’êtes pas expatrié et donc que votre boîte ne prend pas en charge votre location, voici ce que vous aurez à faire.


à Passer par agence 
Rendez vous sur cette page sur le site Bonjourchine afin d'avoir un aperçu des agences présentes sur Shanghai, accompagnées d'appréciations d'utilisateurs ayant utilisé leur service !
Le plus simple (le plus coûteux également) est donc de passer par une/des agence(s) immo : 
 1/ contacter une agence (mail, téléphone, SMS, wechat) et donner ses critères
 2/ ils vous renverront alors des photos et caractéristiques des appartements disponibles OU vpus donneront rendez-vous sur place directement

Il faut savoir que, même si on a eu l'impression d'être carré sur ce qu'on demandait et surtout sur ce qu'on ne veut pas voir, les agents feront visiter les appartements les pires en premier ...


... puis les appartements au dessus du loyer maximum que l'on aura indiqué (en justifiant que le loyer que  l'on souhaite mettre n’est pas suffisant pour le type d’appartement qu'on souhaite louer !). A la fin, en insistant bien, on visite enfin des apparts dans nos critères !


Vue sympa ... 1000rmb au dessus
de ce qu'on demandait !
Donc patience et persévérance ...  
La commission à l'agent n'est évidemment due que lorsqu'il a déniché l'appartement de nos rêves (environ 35% d'un mois de loyer).

Il est possible d'employer plusieurs agences en même temps, et tant qu'on ne trouve pas chaussures à notre pied, on peut les recontacter autant qu'on veut tant qu’ils ont des appartements à faire visiter. Cela ne coûte rien, et parfois même l’agent nous promene en taxi pour aller de visite en visite.

Avant, nous habitions un appartement de 65m² avec 2 chambres et 1 salle de bain (enfin sur le contrat il était écrit 91.3m², parce qu'ils comprenait dans les m² habitables l'ascenseur ou l'épaisseur des murs !). Nous étions dans le nord de Shanghai (Zhabei) et nous payions 5600rmb/mois (700€), loyer que nous avons un petit peu négocié dès le départ. Plus on s'approche du centre de Shanghai (People Square, Concession Française, Jing'an Temple …), plus les loyers sont élevés. Plus on s'excentre, moins ils le sont.
A savoir également que les bails sont d’un an non négociable en général, et que si l'on souhaite quitter son appartement avant, soit la caution (égale à un mois de loyer en général, parfois deux) y restera, soit on trouve un arrangement avec le propriétaire en lui retrouvant un nouveau locataire de remplacement (un proprio sympa ne posera pas de problème). Ainsi, il est plus facile d'envisager de récupérer sa caution !

à Le bouche à oreille
Faire marcher son "réseau" d’amis déjà sur place peut être une possibilité, en demandant à droite à gauche et peut être au final dégoter un appart tip top pas cher et bien placé !

à Sites d’annonces de relocation
Sur le site Bonjourchine toujours, dans la section "Immobilier". Beaucoup de personne quittant la ville avant la fin de leur bail cherche un repreneur pour pouvoir récupérer leur caution, que ce soit dans une colocation ou un appart individuel.

Un autre site également : Shanghaiexpat, la partie forum qui marche sur le même principe que Bonjourchine, mais en anglais.
SmartShanghai aussi, qui répertorie beaucoup d’annonces d’agences, et beaucoup moins de particuliers.
Vous pouvez également vous rendre sur le site chinois http://soufun.com/ (utilisez l'outil de traduction de google).


Les appartements à Shanghai : choses à savoir

à Shanghai, une ville dite du sud
La Chine est divisée en deux : les villes du sud et celles du nord. Shanghai est définie comme une ville du sud … ce qui explique qu’il n’y ait pas de réel système de chauffage installé dans les appartements ! L’hiver est pourtant froid ici, donc il faut acheter par nous-même chauffages électriques ou à bain d’huile, ou faire marcher la clim réversible à fond, ce qui coûte quelques yuan (environ 1000RMB par mois de novembre à février avec la clim en route tout le temps, moitié moins si on la coupe la nuit, quand on est pas là et que qu'on met un gros pull pour supporter 19°C) !
Les shanghaiens, eux, ça ne les dérangent pas : ils ne chauffent pas pour la plupart, mais vivent avec des superpositions de vêtements chez eux ! Pour nous, habitués à se chauffer l’hiver, c’est difficile à concevoir …

Les appartements sont très mal isolés, donc vous perdrez beaucoup d’énergie à ne chauffer rien qu’une seule pièce. Mais bon, l’hiver "rude" dure 4 mois maximum de novembre à février…

à Emplacement de l'appartement
Lorsque vous choisirez votre appartement, assurez-vous autant que possible qu'il n'est pas dans un immeuble encore en construction, ou qu'autour il n'y a pas des constructions qui vont débuter. Oui vous aurez un appartement tout neuf et clean, mais si tous les dimanches matin vous êtes réveillé par les ouvriers qui terminent l'appartement du dessus et les couloirs, vous n'en profiterez que très peu ! Plein d'indices témoignent de construction encore en place, tels que des échafaudages, des rouleaux d'isolant dans les couloirs, ... Après le visite de l'appartement en lui même, si vous avez un doute, faites un tour dans les étages supérieurs et inférieurs. Mon article précédent devrait vous dissuader de choisir un tel appartement : même si dans notre cas c'était imprévu, les nuisances sonores sont les mêmes ! Ne croyez surtout pas l'agent ou le propriétaire de l'appartement qui vous diront surement que l'on n'entend rien, que c'est fini dans 2 semaines, ... c'est totalement faux, ce sera un réel calvaire pour lequel vous n'aurez pas votre mot à dire et dans lequel vous perdrez votre sang froid, votre argent et votre temps.
N'hésitez pas non plus à venir faire une 2ème visite, bien sur pas 2 semaines après car les appartements partent comme des petits pains, mais juste à un horaire différent pour voir l'appartement sous un autre angle.

à Droits des locataires en Chine
Attention aux lois en Chine qui sont complètement différentes de nos droits en France en tant que locataire. Le marché de l'immobilier en Chine est tel qu'il est difficile de rester dans le même appartement longtemps. Les propriétaires font en sorte que leur investissement leur rapporte, alors s'ils peuvent louer 3 mois un appartement avant de le vendre sans prévenir les locataires au début, ils ne se gêneront pas.
Aussi, normalement le locataire peut jouir de son appartement jusqu'à la fin du bail qui a été signé (et le minimum en Chine c'est 1an), en respectant bien entendu les conditions relatives à la rupture du contrat (paiement du loyer à temps).
Dans la situation ou le propriétaire vend son appartement alors que les locataires sont toujours dedans, le bail de location est prioritaire sur la vente à condition que la date de début de location soit antérieure au contrat de vente. Mais les propriétaires chinois ne connaissent pas eux-mêmes la législation, et quand ils la connaissent, pensent que nous les étrangers non.

Ainsi, lorsque vous avez un coup de cœur pour un appartement, n'hésitez pas à "sonder" le propriétaire : demandez plusieurs documents (originaux des titres de propriétés, carte d'identité, ...), demandez directement s'il compte vendre son appartement,... S'il n'est pas coopératif, c'est peut être qu'il ne faut pas aller plus loin avec. Si vous décidez de prendre l'appartement quand même, vérifiez bien les conditions relatives à la rupture du contrat du côté du propriétaire : s'il doit vous rendre la caution et vous verser en plus 2 loyers de compensation, ça le freinera surement.

à Négociation du loyer et caution
Comme beaucoup de choses en Chine, le loyer n’échappe pas à la règle. Pour ce-dernier, la négociation n’est pas énorme, seulement quelques centaines de rmb. N’hésitez pas à tenter le coup, et surtout à insister. N’acceptez également de verser qu’un seul mois de caution, et préférez payer tous les mois votre loyer plutôt que de façon bimensuel voir trimestriel (courant!).


à Signature du contrat : locataire/propriétaire/agent
Assurez d’avoir bien lu et compris le contrat de location, d’avoir bien noté ou fait noter tous ce que vous avez remarqué (fissures, rayures, tâches, appareils qui ne fonctionnent pas, ….) afin de ne pas vous faire avoir à la fin. Si vous avez une demande à faire (changer le matelas, changer le micro onde, enlever un meuble, …), elle doit être faite et réglée avant signature, car après cela il sera probablement trop tard, et ce même si le propriétaire et l’agent vous répètent en chœur "pas de problème mei wentiiii, le propriétaire va réparer!".

Concernant l’agent qui vous a aidé à trouver votre logement et à qui vous avez donné une commission : il signe le contrat aussi, il est la personne référente à contacter en cas de problème quel qu’il soit concernant l’appartement. Il pourra également vous aider à installer la ligne internet en venant avec vous chez l’opérateur (et s'il est vraiment sympa à enregistrer votre famille au commissariat lorsqu'elle vous rend visite !)

à Fāpiào
Si vous souhaitez avoir une quittance de loyer (appelée fāpiào ) pour vous faire rembourser le loyer par votre entreprise par exemple, il vous faudra débourser 5% du loyer/mois en sus. Discutez-en avec votre agent, c’est lui qui fournit ce papier.


à Ameublement
Concernant le gros des meubles, il n’y a quasiment rien à acheter, mais vous serez surpris de découvrir les lits chinois : il s’agira la plupart du temps uniquement de sommiers, les matelas ou sur-matelas seront à acheter par vous-même. Les machines à laver chinoises lavent à l’eau froide uniquement, elles équipent de nombreux appartements (elles sont moins chers à l’achat). Il existe néanmoins des machines à eau chaude dans les magasins ou sur internet.

Pour tout le reste, il y a Ikea, avec des prix quasi identiques à ce qu’on pourrait trouver en France, ainsi que les mêmes produits et d’autres plus orientés chinois.

à La cuisine - Chúfáng 厨房

     - Equipements -

La plupart des cuisines des appartements proposés (en dehors des appartements pour expatriés relativement chers et donc aménagés à l'occidentale) sont équipées de 3 choses principales : plaques gaz, frigo+congélateur, micro-onde. Mais où se trouve le four me direz-vous ? (et le lave vaisselle, mais bon faut pas pousser ...)

Donc le four : et bien tout simplement il n'y en a pas ! Tout du moins pratiquement jamais du fait que ce ne soit pas un outil de cuisson utilisé en Chine ! Pour nous, une cuisine sans four est une abomination (NAN MAIS ALLO!). Vite vite vite une solution :
- dans les magasins "normaux" types RT Mart, Century Mart, il n’y en a pas ... les vendeurs ne sachant même pas ce que c’est, le mot "oven" est absent de leur vocabulaire!
- le marché de l’occasion (Bonjourchine, ShanghaiExpat ou Craiglist) oui !
- pour acheté du neuf, il faut se rendre à Metro ou dans des magasins de cuisine spécialisés. Chez Metro, il y a le choix entre plusieurs modèles, du plus petit au plus grand, mais pas de four à chaleur tournante et pyrolyse. Dans les magasins spécialisés, nous n’y sommes pas allé, mais la gamme est supérieure en choix et en qualité (grande marque/jusqu’au four encastrable).
- internet, avec des sites tels que Taobao, T-mall, Yihaodian ou JD.com. Faites vous aider par un ami/une connaissance chinoise pour l’achat sur internet car ces sites ne sont qu’en chinois (et nécessite une CB chinoise), mais aussi pour être certain de ne pas acheter n’importe quoi (ooohhh merci le super – 2ème – micro-onde alors qu’il y avait écrit "oven" !)


A titre d’info, nous avons acheté le nôtre 300kuai (env. 38€) à des américains en réponse à une annonce sur Craiglist. Ils quittaient la Chine, et eux-mêmes l’avaient acheté sur internet environ 500kuai. Ce n’est donc pas un investissement très cher, et il fonctionne parfaitement, tant qu’on ne souhaite pas se lancer dans de la pâtisserie de haute voltige !

Pour information, il est possible de faire appel à une société de taxi spécialisée dans la livraison de gros volumes (si vous n’achetez pas neuf en magasin avec livraison incluse généralement gratuite). C’est ce que nous avons fait pour notre machine à laver car nous l’avons acheté à un particulier. Nous avons alors contacté la société Da Zhong (大众) (prise en charge + 3 premiers km à 25rmbn puis 3.5rmb/km ensuite). Pour les contacter : 96822 pour les taxis et 96821 pour les van.
     
      - L’eau -


Il est vivement déconseillé de boire l’eau du robinet (les canalisations vétustes apportent du plomb, les nappes phréatiques ou rejets industriels sauvages du nikel et du mercure … et depuis peu les cochons et fœtus en options ajoutent leurs grains de sel !). Pour autant, se doucher ou se brosser les dents avec cet eau ne rend pas malade et est sans danger.

Le mieux est donc de boire l’eau en bouteille, et d’investir dans une fontaine à eau : pour les bonbonnes, demandez aux gardes de votre immeuble/résidence, ils vous diront qui s'occupe de la livraison pour votre appartement. Pour la première livraison, on vous demandera une caution de 50rmb (gardez bien le récépissé pour récupérer votre argent au moment voulu). Ensuite, vous n'aurez qu'à appeler le numéro que l'on vous renseignera, et le livreur passera vous donner une pleine et récupérer la vide; le prix d’un bidon est d’environ 20rmb. Le coût à l’achat des fontaines peut être élevé suivant si vous désirez une petite ou une sur pied, une relié au courant (qui délivre eau froide - pas tiède !, et eau bouillante - assez pratique).


Sinon, concernant l'eau de consommation, sachez qu'’il ne suffit pas de faire bouillir l’eau du robinet pour qu’elle devienne potable : ça n'élimine que les micro organismes, mais pas les polluants, impuretés, métaux lourd, boue,...

Voilà vous avez toutes les clés en main !

***********************
HOW TO DO SOMMAIRE

***********************